Questions/Réponses

Tarification

Le péage du Duplex A86 est réputé cher, comment expliquez-vous cela ?

Cofiroute, société privée, assure seule le coût lié à la construction du tunnel (2,2 milliards d’euros) et celui de son entretien (100 employés y travaillent en permanence). Le péage est la seule source de revenu de Cofiroute, qui a mis en place une politique tarifaire innovante privilégiant les trajets domicile – travail avec un abonnement permettant jusqu’à 35% de réduction. Afin d’encourager la fluidité du trafic, les tarifs sont également modulés en fonction de l’heure, du jour de passage et de la gare d’entrée. Les tarifs sont encadrés et validés par l’État.

Le trajet Rueil-Malmaison / Vélizy reste tout à fait possible en empruntant les voies de surface. Utiliser ou non le Duplex A86 reste la liberté de chacun. En heure de pointe, alors que le trafic est congestionné en région parisienne, il vous faudra plus de 45 mn par les voies de surface contre 10 mn en empruntant le Duplex A86. Par ailleurs, le tarif peut être ramené à d’autres éléments comme :
- le temps passé dans les embouteillages. Le Duplex A86 permet par exemple de relier Jouy-en-Josas à Nanterre en 10-15 minutes contre 50 minutes à une heure auparavant.
- le temps gagné sur le trajet : le Duplex A86 vous permet de respecter vos horaires de travail… et de retour à domicile.

Comment expliquez-vous que le coût d’un même trajet puisse varier du simple au double pour les personnes non abonnées au télépéage ?

Dans le Duplex A86, le péage s’acquitte avant d’entrer dans le tunnel. Il n’y a pas de péage au niveau de la sortie : pour des raisons de sécurité, les véhicules doivent pouvoir sortir librement du tunnel. En revanche, le badge télépéage fixé au pare-brise est détecté à l’entrée puis à la sortie du tunnel. Il permet donc de payer le tarif correspondant exactement au parcours effectué. Vous pouvez bien sûr choisir de ne pas vous abonner, notamment dans le cas où vous n’emprunterez pas fréquemment le Duplex A86. Vous pouvez régler dans ce cas par carte bleue ou en espèces, mais vous ne pourrez pas bénéficier du tarif le plus adapté à vos besoins. C’est pourquoi nous proposons un badge gratuit, sans frais d’abonnement et sans caution, qui vous permettra par la suite d’acquitter le tarif correspondant précisément à votre distance parcourue. Nous payons déjà sur nos impôts une partie des infrastructures du pays.

Pourquoi devrions-nous payer en plus pour circuler sur le Duplex A86 ?

Vos impôts n’ont pas contribué à financer le Duplex A86. L’autoroute A86, rocade longue de 79 km autour de Paris, a été financée et est exploitée par les services publics sur 69 km. Les 10 km restant ont été confiés à Cofiroute, société privée, qui en a assuré seule la conception, le financement et la construction. C’est pourquoi la section Vélizy – Rueil est à péage. Le péage est la seule ressource de Cofiroute. En optant pour une mise en concession et pour un financement par l’utilisateur, l’État a choisi de ne pas faire peser le coût de la construction et de l’exploitation du Duplex A86 sur la collectivité. L’ouvrage n’entraîne donc aucun impôt ou dette publique supplémentaire. La charge de l’ouvrage est donc répartie entre ses usagers et ne pèsera pas sur les générations futures.

Sécurité

Puis-je me retrouver coincé dans le tunnel et ne plus pouvoir en ressortir ?

En cas d’incident survenant à l’intérieur du tunnel, les péages situés aux entrées du Duplex permettent de fermer l’accès au tunnel et de limiter les risques de blocage à l’intérieur. Dans le Duplex, les automobilistes sont informés des conditions de circulation par des panneaux à messages variables implantés tous les 400 mètres. Des systèmes de vidéosurveillance et de détection automatique d’incidents permettent de détecter un véhicule arrêté en 10 secondes maximum. Une salle de supervision où sont concentrées toutes les alarmes est active 24h sur 24, avec deux superviseurs présents en permanence. Du personnel Cofiroute est posté en permanence à chacune des extrémités du Duplex A86. Ces équipes peuvent intervenir dès le signalement d’un incident dans le tunnel. Les automobilistes peuvent se mettre en sécurité dans l’un des refuges situés tous les 200 mètres. Dans tous les cas, ils auront été détectés avant même leur entrée dans un refuge.

De fait, il y a eu très peu d’accidents et d’incidents en 18 mois d’exploitation de la première section du tunnel. En particulier, un seul accident corporel a été enregistré à l’intérieur du tunnel alors que les statistiques du dossier de sécurité laissaient prévoir 1 à 2 accidents corporels par mois. On a dénombré 71 pannes de véhicules (soit à peu près une panne par semaine).

Puis-je me retrouver par erreur dans le Duplex A86 ?

Des panneaux d’information dynamiques sont placés en amont du Duplex à chaque point de choix possible avec information du tarif, en concertation avec les communes adjacentes.

Comment suis-je informé de ce qui peut se passer une fois à l’intérieur du tunnel ?

A l’intérieur du Duplex A86, les automobilistes sont informés des conditions de circulation par des panneaux à messages variables implantés tous les 400 mètres.

Le tunnel n’est-il pas un ouvrage par nature accidentogène ?

Le Duplex A86 a été conçu précisément pour satisfaire les plus hautes exigences en matière de sécurité. Ainsi : - le concept même du Duplex (deux étages de voies qui ne se croisent pas) empêche les collisions frontales à l’intérieur du tunnel - plus de 100 personnes sont présentes en permanence sur l’ouvrage pour assurer votre sécurité - en 18 mois d’exploitation, un seul accident corporel est survenu dans le Duplex. Une enquête européenne indépendante baptisée EuroTap a audité la sécurité de 26 tunnels dans 13 pays. Le Duplex A86 a été reconnu comme le plus sûr.

Combien y a-t-il de radars automatiques dans le Duplex A86 ?

Il y a au total 12 radars automatiques dans le Duplex A86. - 6 radars sur 10 km dans le sens Rueil – Vélizy (2 entre Rueil et A13, 3 entre A13 et Vélizy, 1 dans la zone entre les 2 sections). - 6 radars sur 10 km dans le sens Vélizy – Rueil (2 entre Vélizy et A13, 3 entre A13 et Rueil, 1 dans la zone entre les 2 sections). Cela fait environ un radar tous les 1,7 km.

Qui a décidé de leur implantation ?

La présence de radars automatiques dans le Duplex A86 découle du cahier des charges de l’ouvrage, fixé par l’Etat, et de la décision ministérielle d’avril 1995 qui prévoit notamment que « des dispositifs spécifiques devront permettre le contrôle permanent des vitesses pratiquées dans la totalité de l’ouvrage. » Ces radars automatiques ont été installés, mis au point et homologués selon la procédure réglementaire qui fait intervenir notamment la DPICA (Direction du projet interministériel « contrôle automatisé »).

Ces radars visent à faire respecter la vitesse maximum de 70 km/h dans le Duplex A86. C’est une vitesse qui n’a rien d’exceptionnel en région parisienne, elle est d’ailleurs cohérente avec la vitesse autorisée dans les tunnels des voies rapides d’Ile-de-France. Et surtout, 70 km/h, c’est la vitesse la mieux adaptée pour une sécurité optimale de la clientèle comme des équipes d’exploitation.

Comment suis-je prévenu de la présence de ces radars ?

Les conducteurs sont informés de la présence de ces radars à chaque entrée du tunnel par un panneau « classique » d’annonce de radar automatique. De sa propre initiative, Cofiroute renforce cette information par la diffusion de messages sur des panneaux lumineux : "Contrôles radars - vitesse limitée 70".

Où sont-ils situés exactement ?

Les boîtiers sont fixés au plafond. Ils sont équipés de la bande jaune et noire caractéristique des radars. Un flash se déclenche en cas de vitesse supérieure à celle autorisée. Plus précisément, voici la localisation des radars grâce au numéro du refuge situé immédiatement avant chaque dispositif. Entre Rueil-Malmaison et Vélizy : refuges 50, 41, 35, 24, 15 et 7. Entre Vélizy et Rueil-Malmaison : refuges 15, 24, 34, 41, 50 et 58.

Aspects techniques

Je circule à moto, le tunnel m’est interdit. Pourquoi ?

Le Duplex A86 est réservé aux voitures car ce sont les voitures qui sont la cause principale de la congestion dans les voies de surface. Le contrat de concession signé par l’État a prévu la réalisation d’un tunnel réservé aux voitures. Ainsi, les systèmes de sécurité du tunnel ont été prévus et calibrés pour des voitures (notamment la détection automatique des véhicules arrêtés).

Pourquoi les poids-lourds sont-ils interdits dans le Duplex ?

Le tunnel est d’un gabarit particulier. Seuls les véhicules de moins de deux mètres y sont acceptés. L’interdiction des poids lourds - comme l’ensemble des dispositions régissant l’exploitation du tunnel - est définie par l’État dans le contrat de concession. L’interdiction est annoncée en amont du tunnel sur des panneaux dynamiques d’information. Un itinéraire de dégagement est accessible aux entrées du tunnel au cas où un chauffeur de poids lourd n’aurait pas lu ces informations.

Je roule avec une voiture au GPL. Puis-je emprunter le Duplex A86 ?

Non, conformément aux décisions prises par les pouvoirs publics, le Duplex A86 est interdit à tous les véhicules GPL.

Qu’est-ce qu’une concession ?

En droit français, une concession est un contrat par lequel la puissance publique fait appel à un partenaire privé, le concessionnaire, pour financer et gérer un équipement contribuant au service public. Le concessionnaire reçoit en contrepartie un paiement de la part des utilisateurs du service qu'il gère. Concrètement, la concession est à la fois : - un investissement (2,2 milliards d’euros assurés par Cofiroute dans le cas du Duplex A86), - une prise de risque pour le concessionnaire (de la construction à l’exploitation) - et un encadrement réglementaire des tarifs (inflation + 3%).
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Environnement

Une autoroute de plus dans le paysage… cela n'a-t-il pas des répercussions écologiques négatives ?

Le Duplex A86 a été conçu pour respecter son environnement. C’est pourquoi Cofiroute a proposé une solution souterraine. Chaque émergence de l’ouvrage s’intègre au paysage environnant : les bretelles d’accès sont enterrées, des plantations entourent les échangeurs, et les puits de ventilation et d’accès ont été aménagés pour se fondre dans la nature. Emprunter le Duplex A86 permet également de faire des économies de carburant. L’INRETS a ainsi calculé que sur aller-retour Rueil-Vaucresson, l’utilisation du Duplex A86 faisait économiser 32% de carburant. En extrapolant les données sur un an, un automobiliste économiserait 77 litres de carburant et éviterait le rejet de 180 kilos de CO2.